Lorem Ipsn gravida nibh vel velit auctor aliquet.Aenean sollicitudin, lorem quis bibendum auci elit consequat ipsutis sem nibh id elit

FOLLOW ME

TWITTER GPLUS FACEBOOK BEHANCE PINTEREST

Burnt-out

burn-out

Burn-out

Section Title Separator

L’OMS prévoit qu’en 2020, les problèmes de santé mentale en milieu de travail seront les premières causes d’arrêts maladies.

Cette approche est dédiée aux personnes subissant un Burn-out, mais aussi aux personnes hypersensibles émotionnellement, ou celles qui « craquent » en milieu professionnel (victimes de conflits violents, grosses difficultés à s’intégrer dans une nouvelle organisation, témoins d’accidents éprouvants, harcèlement, etc.).

Cet accompagnement est très bien accueilli par tout salarié qui ne souhaite pas croiser le chemin d’un psychologue.
Il ne remplace en aucun cas les conseils du médecin, mais renforce considérablement le retour à l’équilibre.

En séquences de stress aigu récurrent qui peut provoquer un burn-out, l’amygdale cérébrale reste trop longtemps en alerte. Les neurones d’une certaine partie du cerveau sont détruits par les hormones du stress et ne peuvent plus réactiver le préfontal. La région du néocortex est alors sous-activée. C’est pourquoi , les thérapies par le langage ne suffisent plus à apaiser les personnes. Gérer le stress uniquement avec la tête, c’est comme apprendre à nager en comprenant seulement la poussée d’Archimède.

Ici, l’approche pluridisciplinaire prend en compte l’être humain dans toutes ses dimensions, du mental jusqu’au corps, et sur les différentes échelles du temps (passé, présent, futur). La démarche est très pragmatique. Elle se réfère notamment à toutes les avancées des neurosciences, avec des pratiques pertinentes, innovantes et très efficaces.

Dès les premières difficultés repérées, ce soutien permet d’éviter l’arrêt obligatoire qui peut, en fonction du niveau hiérarchique de la personne, affecter la bonne marche de l’entreprise. S’il y a eu un arrêt de travail, la reprise de l’activité professionnelle à plein temps sera aussi plus rapide.

Cet accompagnement nécessite entre cinq et dix séances de deux heures, sur une durée de deux à six mois avec comme principaux objectifs pour l’entreprise et la personne :
– libérer très rapidement la personne de toutes ses tensions corporelles et mentales.
– l’aider à retrouver son énergie, son dynamisme et toutes ses capacités intellectuelles.
– motiver la personne pour l’aider à s’approprier et intégrer les nouvelles pratiques pour mieux vivre dorénavant les difficultés du quotidien.
– mettre en place une dynamique de prévention afin d’éviter la rechute.